Tests du produit vaisselle maison

Voilà un moment que je veux m’y mettre, que j’essaie d’acheter des produits écolo, mais c’est un vrai casse tête! Soit, le label est commercial, j’entends par là, que c’est un éco-label privé, non reconnu officiellement; soit, il est de norme NF ou EU, et contient quand même des substances potentiellement dangereuses; soit, le produit est bio, et alors, il est hors de prix pour une consommation quotidienne! Ras le bol de me prendre la tête à éplucher les étiquettes!

Du coup, j’ai commencé à tester des recettes de produits vaisselle maison. Je joue à l’apprentie chimiste, c’est assez sympa, et contrairement à ce que je pensais, ça ne prend vraiment pas beaucoup de temps. Une fois qu’on a les produits de base pour faire les mélanges!

Sur le net, il existe des dizaines de recettes, qui se ressemblent toutes plus ou moins. Pour débuter, je ne voulais pas utiliser de savon de Marseille ou d’Alep, assez cher, et peu pratique puisqu’il faut le râper. J’ai donc choisi une recette sans savon. C’est la plus simple. Bicarbonate de soude, et cristaux de soude que j’ai trouvé chez Casabio, huiles essentielles achetées en parapharmacie et eau.

Je l’ai testé pendant 15j, et passé outre le fait que ce produit ne mousse pas, j’ai trouvé qu’il lavait correctement la vaisselle. Sauf que, pour des raisons pratiques et une consommation d’eau moindre, nous utilisons un lave vaisselle pour cela. Je ne lave à la main que les poêles, casseroles et autres ustensiles qui sont maltraités au LV… Pendant longtemps, je mettais tout, mais chaque année, ou presque, je devais racheter une batterie de cuisine… Je suis donc passé au lavage à la main.

En utilisant ce produit, j’étais obligé de laver à l’eau très, très chaude pour dégraisser. Au bout d’une dizaine de jours, je me suis aperçue que mes poêles n’étaient pas vraiment propres, qu’il restait des résidus. J’ai donc modifié ma recette en ajoutant du vinaigre de vin blanc.

Mais je n’ai pas encore été convaincue. J’ai donc essayé une 3ème recette, en ôtant le vinaigre et en le remplaçant par du savon noir liquide acheté à Carrefour. C’était un peu mieux, mais toujours pas suffisamment dégraissant. J’ai enfin trouvé la recette qui me convient, en attendant mieux. J’ai ajouté un peu de liquide vaisselle écologique qu’on trouve en grande surface. Maintenant, ça mousse un peu, et ça dégraisse vraiment.

Alors oui, c’est pas totalement maison, mais presque. Je pense tout de même essayer avec du (vrai) savon de Marseille ou d’Alep, on verra les résultats…

En attendant, je suis assez contente, je fais 500 ml, une fois tous les 10 jours environ, ça me prend 2 min, et ça ne coûte presque rien… Bref, si mes poêles continuent de briller, je ne pense pas revenir en arrière.

Voici la recette que je valide :

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe rase de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe rase de cristaux de soude
  • 1 cuillère à soupe de savon noir liquide
  • 1 cuillère à soupe de liquide vaisselle écologique
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de citron (ou
  • 500 ml d’eau

Préparation :

Dans un  petit saladier, verser le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, et le savon noir; mélanger bien. Rajouter le liquide vaisselle écologique, les huiles essentielles si vous voulez que ça sente bon, et l’eau; mélanger. A l’aide d’un entonnoir, verser dans votre ancienne bouteille de liquide vaisselle!

Moi, j’avais jeté mon dernier flacon, du coup, j’utilise un vieux biberon, avec une tétine liquide épais, c’est parfait! Système D! Bon, ma dernière me demande quand même ce qu’il y’a dans son vieux bib! 

Pensez à bien secouer le produit avant de le verser sur votre éponge.

On nous pousse à la consommation en nous faisant croire qu’il faut un produit pour chaque pièce, chaque sol, bientôt chaque meuble aura son propre détergent! Moi, je dis stop!

Bientôt d’autres recettes de produits d’entretien!

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez si vous testez ce produit, ou si vous avez des conseils pour améliorer cette recette!

Céline

Laisser un commentaire