Grippe en famille…

Expérience : 11 jours
2 parents + 3 enfants + La Grippe
= K.O. Général!

Jour 1 : ma grande est rentrée de l’école toute patraque, verdict : 39,5 de fièvre. De suite j’ai compris que ce n’était pas un petit virus… Direct j’ai dégainé le doliprane et je l’ai envoyé au lit! Elle qui croyait qu’elle irait à la gym alors qu’elle tenait à peine debout… C’est vrai que le matin elle m’avait dit ne pas se sentir en forme, alors je lui avais dit de m’appeler si ça n’allait pas, elle sait que je serai venue la chercher (en bonne mère que je suis). J’ai passé ma journée à faire du shopping avec mon homme, je reconnais de pas m’être trop soucié de son état du matin (en mère indigne que je suis aussi)… Bon, j’ai un peu culpabilisé mais en même temps, elle avait juste à m’appeler!

Au réveil du 2nd jour, elle était dans le même état que la veille tout comme son jumeau! À ce moment là, j’ai su que ma dernière serait aussi vite touchée… J’ai couru à la pharmacie acheter L52 (vous savez, les gouttes homéopathiques qui sont censées couper l’état grippal… on en reparlera!) et un stock de doliprane et d’eau de mer. Ils n’ont quasiment pas quitté leur lit de la journée, j’étais presque contente (Si si je l’avoue) de n’avoir pas crié de la journée, de ne pas les avoir entendu se chamailler… Ce soir là, ils étaient couchés à 20h et je m’octroyais une soirée papotage et dégustation de vins avec une copine jusque tard dans la nuit… Je ne savais pas encore ce qu’il m’attendait! Ou bien c’est arrivé pour me punir?!

3ème jour : ça y est comme prévu, Choupette est sur la même voie! Couchée tard et avec une certaine dose d’alcool dans le sang, j’ai raté 2 vomis des jumeaux dans la nuit (pour de vrai j’ai rien entendu!) mais j’ai réagi pour le 3ème (ou mon homme a fait en sorte que je me réveille?) Sacré fièvre qui les a fait monter au delà des 40! Mais c’était pas ça le pire! Ce matin, je commence avec un doliprane pour moi… je crois que je suis malade, mon homme se moque de moi et me dit que c’est l’alcool qui me rend malade?! Ho ça va hein! Plus la journée avance et plus je sens la fièvre s’emparer de mon corps! Maintenant, je sais que ça va être vraiment compliqué… surtout que cette nuit je serai seule, Mr étant en découché pour son travail! Seule avec mes frissons, mes courbatures, mes sueurs, mon mal de tête, mon nez bouché et mes 3 enfants dans le même état! Entre celui qui vomit et qui a des diarrhées, celle qui ne veut pas prendre de médicaments et celle qui ne veut pas quitter mes bras… la nuit s’annonce sympa! Hou… je vous vends du rêve hein?!
Je me couche et je prends un cachet enfin je dois prendre un cachet, est-ce que je l’ai pris? J’en sais plus rien! 1h plus tard je me réveille sûre que je ne l’ai pas pris, je le prends. Et là je veux noter sur mon post-it * l’heure. C’est comme ça que je m’aperçois qu’apparemment j’en avais pris 1 avant de m’endormir… Etant toute seule et n’ayant clairement plus les idées claires, j’envoie un sms à ma soeur (aide-soignante) pour lui demander ce qu’elle en pense. Elle me répond ça doit pas être bien grave mais appelle tout de même le 15 pour un avis médical… le 15 m’a renvoyé vers le centre anti-poison. La dame me confirme que ce n’est pas grave, mais me demande pourquoi j’ai fait ça?! Heu… toi t’as pas bien compris ce que je viens de t’expliquer! Je donne des médocs à 3 gamins que j’essaie de pas droguer, et moi si j’avais voulu me suicider j’aurai pris plus de 2g de dafalgan….

* le post-it c’est normalement pour éviter ce genre d’incident… je note les prénoms des malades et les heures à laquelle je leur donne un médicament. Quand on a la tête embrouillée, c’est plus prudent!

4ème jour… j’ai survécu, on a survécu! Ai peu dormi, trempé les draps, et même délire! Mais voici mon chéri de retour avec …. roulement de tambours : sa grippe à lui! Noooooon! Bon, il est temps d’aller recharger le stock de ma pharmacie car à cette vitesse on va vite être en manque! Doliprane et advil pour ceux qui ont la chance de pouvoir en prendre… Loulou et moi n’avons pas cette chance et devons donc patiemment attendre le droit de reprendre une dose de … doliprane! Oui je suis consciente que ce discours fait vraiment camée mais sérieusement c’est pas permis d’avoir froid et chaud comme ça en même temps et pendant si longtemps!!! D’avoir la tête sous pression comme une cocotte minute et le nez pelé à force de se moucher avec des mouchoirs où il est écrit triple épaisseur sur la boîte et qui semblent être aussi aiguisés que du papier de verre!

Un 5ème jour! Journée morte, encore! C’est à peine si on mange, je me force à leur proposer à manger, ce qu’ils aiment… de la pizza, des pâtes au bouillon, de la purée, la seule chose qu’ils acceptent de manger sont des bananes et des oranges! Heureusement que j’en avais acheté un en quantité cette semaine! Au moins ils prennent des vitamines…

Jour 6 : C’est pas fini?! Mais ça va s’arrêter quand? Je décide d’appeler le médecin pour lui demander ce qu’il pense du fait que les enfants aient de la fièvre depuis si longtemps. Et ce qu’il me répond ne va pas me rassurer car il n’est pas inquiet, la grippe peut donner de la fièvre pendant 7-8j! Ok on est pas sortis de la maison… J’ai cru que Cali allait mieux, mais c’était une fausse joie, ça n’a pas duré et elle a rechuté! La fièvre est réapparue. Pouhouhou! Le fameux V grippal… j’en avais entendu parler, je peux maintenant le confirmer!

7ème jour : Je me décide à retourner à la pharmacie, notre stock de drogues inefficaces est encore redevenu trop bas pour nous permettre de survivre plus longtemps! Et cette fois je dévalise carrément le rayon état grippal! Put*** en plus de nous avoir séché, elle nous aura aussi plumé! Normalement je ne me laisse pas tenté par tous les médicaments sans ordonnances qui ont bien souvent mauvaise réputation (si on lit les tests de 60 millions de consommateurs) du coup je m’en tiens à l’homéopathie et au temps qui passe… mais là trop c’est trop, je suis au bout de ma vie (non c’est pas vrai je suis plus forte que ça!) mais j’ai quand même craqué… Entre le sirop pour la gorge, celui pour la toux, les dolipranes (adultes et enfants – en sirop + en dosette pour la nuit) la crème Vick vaporhume pour les grands, en version patch pour la petite, le stérimar, le pyvalone, les fervex jour / nuit et les vitamines pour essayer de se remonter, on devrait s’en sortir non? Et bien, vous savez quoi? Tout ça c’est bien ce que je pensais, c’est du vent! On prend bien plus de risque à avaler des cachets avec des effets secondaires certes rares mais dangereux pour une efficacité zéro! La seule chose qui fonctionne, c’est le lavage de nez, et les dolipranes! Et laisser faire le temps. Une grippe c’est minimum une semaine, c’est comme ça! Et pour le coup même l’homéopathie L52 aura été inutile. (Contrairement à son cousin L107 contre la gastro entérite qui est redoutablement efficace!)

8ème jour : enfin aujourd’hui il y’a du mieux! Ouf! Lili tousse mais n’a plus de fièvre. C’était la première contaminée et c’est la première en voie de guérison! Les 2 autres sont encore au fond du trou… Moi et mon homme on s’est séparé de cette fièvre mais les maux de tête sont encore présents…

Jour 9 : ça y est on tient le bon bout! C’est samedi matin, les 2 grands ont repris le chemin du sport (gym pour Lili et tennis pour Loulou) j’avoue j’en suis pas là… encore le nez bien pris et la tête dans un étau… J’en ai marre, je suis fatiguée… mais je ne me plains pas mon homme reprend le boulot aujourd’hui… L’après-midi c’est l’anglais pour les grands qui peuvent rattraper leur cours raté de la semaine. Ils sont contents, en rentrant on va commencer les devoirs… ce qui les botte beaucoup moins… et moi aussi! Choupette a encore eu de la fièvre… mais si tout se passe bien demain se sera fini?

10ème jour : Hourra tout le monde va mieux! Il n’y a que moi qui enchaîne avec une sinusite? C’est vrai que j’avais pas été assez mal… Bref les enfants sont guéris, demain ils retournent à l’école!

Enfin le jour 11 : On pensait être tranquille ce matin et aller à la salle de sport se refaire une santé, mais c’était sans compter sur Loulou qui nous a fait une quinte de toux 10min avant le départ pour l’école… Avec les « je ne peux plus m’arrêter » et « j’arrive plus à respirer » bref j’ai cru que j’allais l’emmener a l’hôpital pour faire un aérosol mais quand je suis rentrée de l’école, il allait mieux!!!

Voilà comment la grippe nous aura eu cette année! On passe toujours à côté, et bien pas cette fois! Moi qui cherchais un point positif à tout ça au début de la maladie, j’avais dit à ma soeur, au moins je vais me délester d’un ou 2 kilos facilement! Et bien vous savez quoi? Ils ont tous perdu entre 1 et 3 kilos, mais moi, pas 1 gramme…

Autant vous dire que la maison n’a pas tourné pendant 1 semaine, pas de lessive (en même temps on est resté en pyjama…) pas de serpillière (en même temps personne ne bougeait) pas de repas (que du grignotage de survi) pas de crises dans la fratrie, pas de cris, pas de prise de tête pour négocier la TV ou la tablette, pas de course contre la montre pour être à l’heure à l’école, au tennis, à la gym, à l’anglais ou ailleurs! Bref, on pourrait presque trouver des points positifs!

Bon, j’espère que ça vous aura au moins fait sourire, c’est toujours mieux quand ce genre de chose ce passe chez les autres!

Vous aurez remarqué que je vous ai épargné les photos dans cet article, je ne voulais pas vous faire peur avec nos têtes de morts-vivant! J’aurais bien pu vous montrer les robes de chambres, grosses chaussettes, plaids et couvertures qui ne nous ont pas quitté…

Bises de loin… pas que j’ai peur de vous contaminer, je suis guérie, mais je ne veux plus rien chopper! Je vais adopter l’accolade, beaucoup moins dangereuse! 😉

Céline

2 réflexions sur « Grippe en famille… »

Laisser un commentaire