Décembre ou la Magie de Noël

Vous savez à quel point j’aime cette fête! Aujourd’hui, je vous raconte en 23 points tout ce qui fait que la féerie de Noël nous rend heureux.

Tout ces rituels, que nous reproduisons chaque année à la maison, ces rituels qui, pour la plupart, sont les mêmes que quand j’étais enfant…

J’avoue que quand j’entends parler de Noël dès la Toussaint, je fais des bonds; pour moi, ce n’est pas avant décembre! Même si je vous avoue faire les achats des cadeaux des enfants en novembre, d’une car les prix sont moins élevés qu’en décembre, de deux car on trouve encore tout (ou presque…) et enfin car ça espace un peu la charge de travail et permet d’étaler un peu les dépenses…

1 – Donc tout commence vraiment mi novembre par la lettre au Père Noël ou plutôt les découpages et collages des cadeaux tant espérés! C’est une 1ère mission pour moi, récupérer les catalogues de jouets dans les différentes enseignes (puisque nous n’avons pas de pub dans notre boîte à lettre…) et parfois je dois pleurer pour qu’on veuille bien m’en donner 2… pour 3 enfants! C’était la première fois pour Choupette et elle m’a dépouillé plusieurs catalogues! Elle a adoré cette activité! Je crois qu’elle m’a collé tous les poupons qu’elle a trouvé…

Vous devinez que ce sont les souhaits de Loulou!

2 – La vraie lettre pour le Papa Noël sera faite début décembre par les grands, qui en primaire peuvent faire l’effort de rédiger un petit courrier! Même s’ils ralent en pensant que les collages ça suffirait bien…

Choupette a tenu à ce que je rédige quelques lignes pour elle…

3 – Ensuite, vient Le choix du Calendrier de l’Avent, c’est là qu’il y a du changement par rapport à notre enfance, où il n’y avait pas vraiment le choix! On essaie de changer chaque année le modèle, il y a l’année où je me casse la tête à remplir moi même toutes les cases de mes jolies petites maisons (réalisées par ma maman) avec des petits accessoires, jouets, sucreries, tout ce qui peut rentrer dans la case… ce qui limite quand même le choix (ça peut être des chouchous, barrettes, une tresse, un noeud papillon, un petit porte monnaie, un porte clé, des magnets…) et qui ne dépasse pas les 2-3€ (faut pas oublier qu’il y a 24 cases et que j’ai 3 amours…)

Il y a l’année où on achète des calendriers de jouets, on a testé les Legos et les Playmobiles, mais ce n’est pas ce que je préfère, je trouve que recevoir des jouets (même petits) avant Noël, s’éloigne trop de l’origine du calendrier de l’Avent… Et il y a l’année, comme celle-ci, où on opte pour les calendriers de chocolats, Kinder en l’occurrence, puisque c’est le seul chocolat qu’ils aiment (les jumeaux en tout cas)… Quoique Lili a découvert cette année, dès l’ouverture de la 1ère case, qu’en fin de compte elle n’aimait que les Chokobons… résultats, tous les jours où c’est un autre chocolat, elle l’offre à son frère ou sa sœur… donc je crois que les chocolats, ce sera la dernière fois pour elle!

4 – Vient alors Le Jour où on va acheter le sapin, un vrai s’il vous plaît, ne me parlez surtout pas d’un sapin synthétique! Le rituel est que leur papa le choisit, il fait toujours le bon choix, et on se retrouve avec un beau sapin. On a pris l’habitude de se rendre chez IKEA, il ne nous coûte que 25€ (peu importe la taille) et on reçoit une carte cadeau de 20€! Il ne faudra juste pas oublier de l’utiliser (comme l’an passé…) En plus, ils sont de bonne qualité. Cette année, mon homme a craqué et notre sapin est carrément majestueux… plus de 2m30! Il a même dû l’étêter de quelques centimètres pour pouvoir accrocher l’étoile! Nous optons toujours pour un Norman, qui garde ses épines et qu’on peut garder tout le mois de décembre et souvent jusqu’à la mi janvier!

Après l’avoir dégarni de ses décorations, on le sort sur la terrasse et c’est très poétique à regarder quand il est délicatement recouvert de flocons de neige… C’est vrai que les odeurs de l’épicéa sont très agréables, mais il faut faire un choix! Bref, nous en profitons pour nous mettre d’accord sur les couleurs de l’année, qui varient d’une année sur l’autre et racheter quelques décorations.

5 – De retour à la maison, c’est le branle-bas de combat, on va se lancer dans la décoration de la maison! On commence par lancer Une playlist des chants de Noël, qui passe de Petit papa Noël de Tino Rossi, Douce nuit, Mon beau sapin, Vive le vent, Grand St Nicolas bien évidemment à Il est né le divin enfant, à Jingle Bells,We wish you a merry christmas … … … Playlist qu’on ressortira pour le réveillon!

6 – On commence La déco avec Le sapin, la guirlande lumineuse en premier, puis les boules, les flocons, les cloches, anges et autres paquets cadeaux! Après avoir nettoyé les vitres, on colle Les autocollants qu’on recycle chaque année, et on fait Des pochoirs avec une bombe de neige (oui c’est galère à nettoyer mais c’est tellement joli!) on accroche et on branche les autres guirlandes lumineuses dans la maison! Pour terminer, on dispose Le village du Père Noël sur un plan de travail, et toutes Les décos fabriquées par moi même, les enfants ou leur grand-mère! Oui presque toute la maison y passe! Il y a des bottes de Noël, des pochettes, des gants… Quand tout est fini, on éteint les lumières et on laisse Place aux illuminations!

7 – En général, s’il n’est pas trop tard, on commence Les pâtisseries de Noël, il s’agit de réaliser différentes variétés de biscuits, qui se conservent bien dans des boites en métal, afin de pouvoir les offrir aux maîtres et maîtresses, atsems, coachs, et même à notre livreur préféré (toutes les personnes envers qui nous sommes reconnaissant pour leur travail) et aussi à nos êtres les plus chers, ça complétera ou remplacera le cadeau sous le sapin! Je réalise des Sablés vitraux pour décorer mes sachets (ils sont plus beaux que bons… quoique!)

des Etoiles à la cannelle,

des Croissants de lune à la noisette,

des Croquets à l’anis,

ou encore des Sablés à la confiture!

Ce sont des spécialités d’Alsace, appelés Bredeles, ils font vraiment partis de notre patrimoine gustatif de Noël! Je pâtisse régulièrement afin de pouvoir à la mi-décembre commencer la distribution! La difficulté est d’interdir à chaque individu vivant dans cette maison d’en déguster plus de 2 de chaque sorte… sinon je ne m’en sors pas! C’est un grand débat, pourquoi ne pas acheter pour offrir? Et garder les faits maison pour nous! Hahaha…

8 – Nous profitons des belles journées (même fraîches) pour Aller flâner en ville et découvrir les jolies vitrines. Certaines sont vraiment magnifiques, surtout celles qui sont animées. On trouve aussi de jolies mises en scène dans les Galeries des centres commerciaux

9 – On passe faire un tour sur Les différents marchés de Noël de la ville, c’est une sortie incontournable! On éveille tous ses sens, la vue, grâce aux décors magiques des chalets et des stands, par les illuminations et les mises en scène du Papa Noël avec son traîneau, l’ouïe, par les chants d’une chorale où les musiques de Noël et même que quand on a de la chance, on peut tomber sur quelqu’un qui joue de l’orgue de barbarie, ce qui apporte toujours une note de féerie en plus! On continue à développer ses sens avec le toucher, en découvrant des jouets en bois ou encore des vêtements en alpaga… Puis il y a l’odorat, ces différentes odeurs d’épices ou de sapin à chaque coin de rue et enfin le goût!

10 – Et oui, impossible de repartir sans avoir mangé une crêpe ou une gaufre ou mieux encore des marrons chauds, le tout accompagné d’un chocolat chaud pour les enfants et d’un bon vin chaud pour nous! Hummm c’est magique je vous dis!

Ici, vous pouvez retrouver l’article de l’an dernier sur les marchés de Noël de Grenoble.

11 – Un soir de décembre où nous rentrons en voiture un peu tard à la maison, on fait des détours par certaines villes pour s’émerveiller en regardant les illuminations dans la ville. La nuit, le regard en l’air et les yeux qui brillent, des rêves plein la tête… A Grenoble, les illuminations sont très restreintes, il ne faut pas oublier qu’ici, on est écolo… A Fontainebleau, on se régale!

12 – Il y a ces jours où il fait trop moche dehors et où on reste bien au chaud à la maison, rien de mieux que de s’installer en famille autour d’une Activité création de décors de Noël! Chacun à son niveau, on fabrique quelque chose, on découpe, on colle, on assemble, du rouge, du vert du blanc, étoiles, bottes, sapins et rennes, formes et couleurs de Noël! Cette année je viens de terminer ma nouvelle couronne… avec l’aide des enfants!

Par ici, vous pouvez retrouver d’autres couronnes pour Noël ou encore des sacs cadeaux ou des bougies

Celle-ci a été réalisé par les jujus.

13 – Quand on a fini de travailler, c’est le moment de Préparer un bon chocolat-chaud maison avec pourquoi pas une lichette de chantilly par dessus et un feuilleté au chocolat et aux smarties en forme de sapin de noël pour le goûter!

Ou encore en forme de couronne de noël :

14 – C’est le moment de ressortir Les contes de Noël et les petits livres animés pour les plus petits, ma petite dernière est fan et tous les soirs elle réclame de chanter en tournant les pages!

Bibliothèque de Noël de Choupette

15 – Mi décembre, on les emmène voir Un joli spectacle de Noël (merci au CE de mon homme) souvent interprété par des lutins du Père Noël! S’en suit la remise des cadeaux et d’un goûter remis dans une jolie boîte en fer puis…

16 – La fameuse photo annuelle avec Papa Noël! Ils sont toujours un peu intimidés… Même si les jumeaux ont de grands doutes sur le fait que ce vieux bonhomme existe vraiment! C’est vrai qu’à 8 ans, ils commencent à avoir le sens des réalités… et puis à l’école où ils sont, une grande majorité ne fête pas Noël et leur répète depuis des années que les cadeaux sont déposés par leurs parents… Mais je crois qu’ils ont encore envi d’y croire, alors ce n’est pas moi qui vais casser leur rêve! Ce sont des souvenirs pour la vie… 

17 – On n’oublie pas de combler une autre après-midi où on ne veut pas mettre le nez dehors par Un dessin animé de Noël, ici, Choupette est fan du Noël du vilain petit canard et des Lutins d’élite Mission Noël qui ont remportés la palme pendant plusieurs années! Pour les jujus, depuis l’année dernière c’est : Maman j’ai raté l’avion et Maman j’ai encore raté l’avion! Nous, on se rappelle notre jeunesse… Bien calés au chaud sur le canapé, les uns contre les autres sous un plaid! Et on en profite pour déguster (encore) des sablés de Noël!

18 – Depuis quelques années je leur crée leur Petite vidéo du Père Noël! Les jujus sont habitués maintenant, mais pour Choupette c’est la 1ère fois qu’elle l’a découvrait et elle en est complètement dingue! Le 1er jour elle l’a regardé en boucle! Si vous n’avez pas encore essayé, téléchargez l’application PNP

19 – C’est aussi le moment où l’on choisi Les tenues pour le réveillon! Les filles veulent des robes qui brillent, Loulou dit qu’il veut s’habiller comme le président pour avoir la classe, on pense donc à la chemise, au noeud papillon ou carrément à la cravate! On voit ce qu’il manque et on achète à des prix raisonnables car ce n’est pas des vêtements qui vont être beaucoup porté… Vous pouvez voir ou  revoir l’article sur Les tenues de fête de l’an dernier, question tendance, on peut tabler sur quelques années… Les filles auront de jolis diadèmes qui brillent sur la tête!

Tenue de Choupette

Tenue de Lili (on oublie pas le sac à main, très important le sac à main, qui brille attention, à 8 ans!)

Tenue de Loulou (cette année on change de la chemise blanche!)

20 – On réfléchit aussi au Menu du réveillon, et à la Décoration de la table! La déco c’est mon rayon, avec ma maman, la bûche celui de mon homme, pâtissier en chef pour les grandes occasions! Il est plus patient et minutieux que moi… L’an passé, il nous a fait une Bûche aux framboises avec sa meringue italienne…. Hummmmm que dire d’autre?

21 – On pense aussi au Calendrier de l’Avent à l’envers, c’est l’occasion de remplir un carton de peluches, jouets et jeux auxquels les enfants ne portent plus attention. Ils seront remis après les fêtes et les enfants d’une famille démunie pourront découvrir ces petits cadeaux… On peut aussi le garnir de nourriture non périssable.

22 – Si la neige ne tombe pas sur Grenoble en décembre (cette année, on a eu la chance qu’elle arrive le 1er!) on n’hésite pas à Monter en station, si la météo nous le permet on chausse les skis sinon quelques descentes en luge suffisent à nous ravire! La neige aussi fait partie de la magie de Noël… Et puis on file se réchauffer au chalet prendre un goûter gourmand (comme souvent je l’admets!) Si on habite loin des montagnes, une sortie à la patinoire fait tout à fait l’affaire…

23 – Le dernier rituel dont je ne vous ai pas encore parlé, c’est Le passage des petits lutins! Certaines nuits du mois de décembre, ils passent déposer des petits cadeaux dans les bottes, gants ou pochettes de Noël. Ils ne passent pas tous les soirs, c’est un peu au gré de nos trouvailles. Parfois les jujus se lèvent la nuit pour essayer de les apercevoir!

Cette nuit, c’est jeux de doigts pour les plus grands avec des osselets (avec leur papa on en avait quand on était petit, alors ça va nous amuser de les voir jouer avec… si toutefois ça les intéresse!) et bracelets d’amitié et maquillage pour notre petite dernière.

Voilà, je vous ai tout dit! Alors maintenant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de passer de joyeuses fêtes de Noël, remplies d’amour et de tendresse, profitez des personnes qui vous sont chères…

Laissez couler le temps quelques heures, rêvez, riez, pleurez, dansez, chantez, profitez, offrez, et surtout, faites que Noël soit magique pour vos enfants, ils n’oublieront jamais…

Grosses bises

Céline

Laisser un commentaire