Comment on a appris qu’on attendait 2 bébés, 2 jumeaux.

Je dis 2 jumeaux car on peut dire 3 jumeaux pour des triplés, 4 jumeaux pour des quadruplés…

C’est un rdv tant attendu. La 1ère Echo. J’avais patienté jusqu’à ma 12ème semaine de grossesse. C’est la 1ère obligatoire. Toutes mes copines me demandaient pourquoi je n’en avais pas faite une avant. En fait, je ne voyais pas trop pourquoi? Pour voir un point sur un écran et qu’on me dise qu’il était bien la? Je n’avais pas besoin de ça, je savais ou plutôt je sentais que j’étais enceinte, j’avais confiance, moi l’éternelle positive… Pour risquer de ne pas entendre le cœur car il était trop tôt? Je n’avais pas envi d’être déçue. Je voulais que ce 1er rdv soit magique. Et croyez moi, il l’a été! Même au delà de mes espérances!

Jour J, je suis un peu stressée, faut l’avouer, je pense toujours (même furtivement) au pire. S’il y avait une mauvaise nouvelle? J’avais fait en sorte que mon homme soit là. Pour moi, ce n’était pas envisageable autrement. Pour lui, ça n’avait pas l’air si important. Mais ce bébé, on l’a désiré et fait à 2, alors on l’attend à 2… Bon, je vous rassure, je ne l’ai traîné qu’aux échographies! Bref, lui était hyper cool, comme à son habitude! Ahahah il est ressorti beaucoup moins zen je crois!

J’avais demandé à mon médecin traitant de m’indiquer LE meilleur échographiste du coin. Je voulais quelqu’un en qui je pourrai avoir confiance et qui pourrait me faire de belles photos 3D! C’était assez nouveau à l’époque. Une de mes copines en avait eu une et j’avais trouvé ça génial! Alors clairement, on aime ou on n’aime pas, je reconnais que ça puisse faire peur! C’est maintenant que je vous avoue qu’ils ont commencé à être paparazziés même avant leur naissance! Je me retrouve donc dans le cabinet du Dc Jean-Marc LEVAILLANT à l’hôpital privé Armand Brillard de Nogent-sur-Marne. On habitait Champigny-sur-Marne à l’époque. Les dépassements d’honoraires étaient élevés, mais je savais que je repartirai sereine.

« Allez, c’est à vous! » Il nous accueille chaleureusement, et me demande si j’ai ramené un DVD vierge pour enregistrer le film de l’échographie? « Ah ben non, je ne savais pas que c’était possible… – C’est pas grave, je vous l’offre, vous y penserez la prochaine fois. » Quand j’y repense, ça aurait été dommage de rater ça! Tout de suite il nous met à l’aise, et on le trouve sympa. L’écho va commencer, on est zen.

Presque tout de suite, il nous dit « Vous attendez 2 beaux oeufs de Pâques! » (On était à quelques jours de Pâques) « Comment? » Dis-je en feignant de ne pas comprendre… J’ai très bien vu sur l’écran les 2 « oeufs »… On est sous le choc, je crois qu’on ne dira plus rien jusqu’à la fin, bouches bées qu’on était tous les 2! Il procède donc aux mesures, à toutes les vérifications. C’est là que commence la prise en charge « spéciale jumeaux »! Les examens approfondis… Tout est normal. Ils vont bien tous les 2.

Il nous explique qu’une grossesse gémellaire est toujours une grossesse dite « à risques ». Mais il nous rassure : je suis jeune et en bonne santé, avec une bonne surveillance tout devrai bien se passer. En plus, on a de la chance, ce sont des jumeaux dizigotes, ce qui signifie moins de risques de complications pour nos bébés.

Les grossesses dizygotes représentent les deux tiers des grossesses gémellaires. Les bébés sont le résultat de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes, très souvent au cours du même rapport sexuel, mais pas toujours. Les deux embryons se développent côte à côte et ont chacun leurs propres annexes. On parle de grossesse bi-choriale (2 placentas) et bi-amniotique (2 poches amniotiques). 

Il précise aussi qu’il s’agit de 2 « faux jumeaux » une expression qui me fera péter les plombs quelque temps plus tard…  Je suis contente car cela veut dire qu’il se peut que ce soit un garçon et une fille, ce qui serait ma préférence…

Je me rhabille, toujours abasourdie. Il me prévient que nous aurons la chance de nous voir tous les mois! Je suis ravie, c’est pas l’examen le plus désagréable… Je crois qu’il m’a dit que c’était la 1ère fois qu’il annonçait une grossesse gémellaire naturelle aussi tardivement! Il nous a aussi questionné à savoir s’il y avait déjà des jumeaux dans nos familles. De mon côté, il semblerait que mon arrière – arrière grand-mère était jumelle, mais ça ne peut remonter si loin. Du côté de mon homme, on ne sait pas puisqu’il a été adopté bébé. Il conclut en disant que de toute façon, il faut bien une 1ère paire dans les familles… Apparemment il y’a souvent des signes, mais moi j’étais en pleine forme, pas malade, pas d’effets indésirables ni même de résultats anormaux dans ma prise de sang qui confirmait ma grossesse…

Nous sortons de la clinique le sourire scotché sur nos 2 visages, et nous arrêtons devant. C’est drôle, j’avais toujours rêvé d’avoir des jumeaux, depuis toute jeune! Et j’y avais souvent pensé ces 3 derniers mois, en me disant que j’avais peu de chance. Mais comme je crois souvent en mes rêves, j’avais tout de même secrètement espéré! J’étais donc heureuse, mais choquée. Mon homme était comme moi. J’ai appelé mes parents et ma mère qui depuis le début de ma grossesse pensait que ce serait des jumeaux m’a tout de suite dit : « Alors, y’en a combien? » Moi : « 2 » Elle ne me croyait pas! Elle répétait : « Non, c’est pas vrai? » C’était vraiment comique…

Bref, on est rentrés à l’appart comme si on venait d’entrer dans un autre monde! Un monde ou le chiffre 2 était une obsession. Un monde où nous allions devenir parents, mais pas que, parents de jumeaux! OUAHOU! Je n’ai pas dormi de la nuit, et j’ai été complètement obsédée par ce chiffre pendant les quelques jours qui ont suivis. 2 bébés, 2 bébés, 2 bébés, ça tournait en boucle dans ma tête! Puis 2 lits, 2 sièges autos, 2 chaises hautes, 2, 2, 2

De mon côté, j’ai aussi pensé à ce côté de la grossesse à risque, ou tellement de choses peuvent arriver. Mon homme, lui, était plus préoccupé par le côté matériel et financier! C’est là qu’on voit que les cerveaux des hommes et des femmes sont bien différents! Ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’ils viennent de Mars et nous de Vénus!

Le soir même, nous avons informé nos proches de cette extraordinaire nouvelle. Pour la famille et les amis, qui pour la plupart n’était même pas au courant que j’étais enceinte, c’était un choc! Pour nous, c’était drôle et rassurant de se rendre compte que tout le monde était un peu dans le même état d’esprit que nous!

Ce fut beaucoup d’émotions pour une seul week-end puisque le lendemain de cette annonce, je suis devenue tata pour la 1ère fois!

Je peux vous dire que les 20 min de film ont été visionné par toute la famille, et de nombreuses fois par moi-même! C’est quand même magique d’entendre ses petits coeurs battre, et de les voir bouger l’un à côté de l’autre!

Et voilà comment la formidable « aventure jumeaux » a commencé pour nous il y’a maintenant 8 ans…

J’aurai bien voulu vous faire partager quelques minutes de ce DVD, mais mon équipement informatique défaillant ne me le permet pas…

Très vite, je vous raconte la suite de notre aventure jumeaux!

Céline

Laisser un commentaire