8 km de descente en canoë dans les gorges de l’Ardèche

La sortie incontournable en été!

J’ai un canoë et 2 enfants avec moi, j’ai réussi à refiler un loulou à l’animateur du camping… Je n’avais pas la possibilité de prendre les 3 avec moi et ils sont encore trop jeunes pour faire du kayak…

Le passage sous le Pont d’Arc… Une arche majestueuse, un écrin de verdure, une aire de jeux naturelle!

Longer les falaises, découvrir les nombreuses grottes, s’arrêter ici ou là au gre de nos envies, des spots magnifiques malgré un ciel nuageux… Sauter des rochers! Un temps légèrement nuageux qui était sûrement plus agréable pour nous qu’un soleil brûlant…

Pause pique nique bien méritée!

J’ai franchi tous les rapides haut la main, sans collision ou renversement, ce qui compte-tenu de la circulation plus que compliquée est quand même un exploit! J’attendais stratégiquement que ceux de devant filent, que ceux qui s’étaient retournés dégagent, avant de m’engager, mais sans trop traîner car derrière ça arrive sans arrêt! Trafic noir à cette période, pas très agréable pour le coup, voir même un peu dangereux… On comprend pourquoi les gilets de sauvetage sont obligatoires pour les enfants comme pour les adultes (amendes distribuées à la pelle par les gendarmes en kayaks) et casques pour les plus jeunes.

Ils ont joué un bon moment au toboggan (sur les fesses et sur les cailloux) dans cette petite descente où il y’avait juste assez de courant pour les faire glisser! Je ne vous montre pas l’état des shorts de bain après la sortie…

Les jujus ont bien failli réussir à me larguer au moment où j’ai échoué le canoë sur un rocher et que j’ai dû descendre pour le débloquer… Quand il est reparti, je n’ai pas eu le temps de sauter à bord et j’ai dû m’accrocher tant bien que mal pour qu’ils ne partent pas sans moi! Évidemment ils étaient morts de rire, et me disaient « au revoir maman »! Heureusement qu’ils ne m’ont pas mis de coups de pagaie! J’ai réussi à tirer le canoë en nageant vers la rive pour remonter à bord et reprendre les rênes!

Dernier arrêt juste après le Pont d’Arc, les plages sont impraticables… Jonchées de canoës en halt et de vacanciers qui lézardent!

Mais qu’est-ce qu’il est beau! C’est vraiment magnifique…

Mon Lou en pleine séance de ricochets, il y a passé une bonne demi-heure!

Pendant que Lili et son cousin chassaient les grenouilles… Quand on est repartis, Lili en avait emmené 1 avec elle sans me le dire, je me demandais pourquoi elle ne ramait pas…

Mon No qui avait décidé d’attraper un « gros » poisson qui rodait par ici… à main nu! Je lui avais pourtant dit que c’était peine perdu!

C’était une excellente journée, organisée par le camping, avec le transport en mini bus. Les enfants étaient avec leurs copains lors de nos arrêts, ce qu’ils ont beaucoup aimé! Et même pour les derniers kilomètres Lili et sa copine ont voulu monter avec moi, Loulou s’est fait récupérer par une gentille ado qui l’a emmené sauter des rochers pour son plus grand plaisir!

Il existe de nombreux parcours, plus ou moins long, de 4 à 24 km. Certains s’arrêtent pour bivouaquer une nuit et font le circuit complet sur 2 jours. Il paraît que ceux qui font les 24 km dans la journée sont tous cuits à l’arrivée! Ce serait la dernière ligne droite, assez longue, qui serait interminable! 8 km pour nous était parfait pour une première fois, ça nous a laissé le temps de nous arrêter de longs moments puisqu’on est partis vers 11h et qu’on devait être à l’arrivée pour 15h… La prochaine fois on tentera le 12 km! 

Céline

 

Laisser un commentaire