3 loulous, 3 vaccins, 1 docteur, 1 RDV…

Mercredi, c’était le jour de notre RDV chez le médecin.

Choupette veut aller à la crèche se faire des copains – copines et les jujus partent bientôt en colo… Libéréééés, délivréééés, on sera! Papa et maman vont pouvoir se reposer un peu!

Mais comme les trois étaient en retard sur un vaccin obligatoire, je n’avais plus le choix! Vous l’aurez compris, je la veux ma semaine tranquillou!!!

1ère solution : prendre plusieurs RDV et, risquer plusieurs fois d’y aller en forme et de revenir malade, ben oui, rien de mieux qu’une salle d’attente de docteurs pour attraper quelque chose! Aaaaaah ça NON!

2ème option : réunir mes 3 terreurs, oups, amours, et les emmener en même temps.

J’avoue qu’avant de prendre ce fameux RDV, j’ai bien réfléchi, à savoir, si c’était une bonne idée… Car si le 1er à passer se met à hurler, après, c’est la panique générale pour les autres!

Les jujus y sont toujours allés ensemble, ça c’est toujours plutôt bien passé. Et vu que la choupette a tout le temps peur du docteur, je me suis dit qu’elle pourrait se sentir rassurée d’y aller avec eux.

J’ai donc négocié avec mon doc, qui est absolument génial, les 3 premiers RDV de l’après-midi. Histoire de ne pas attendre dans une salle d’attente de 5 m2 blindée de malades! Vous avez déjà remarqué comme elles sont souvent exiguës? À se demander si ce n’est pas fait exprès pour qu’on se refile tous nos virus!

L’astuce, refilée par une copine, c’est de porter un masque; les gens ont tellement peur que vous leur donniez votre maladie, qu’ils ne s’approchent pas de vous! Bon, ok c’est pas très glamour, mais super efficace!

Dès le p’tit dej, on a mis au point l’ordre de passage, mon grand Loulou, s’est montré courageux en se dévouant pour passer en premier. Faut dire qu’il est le plus habitué aux seringues à cause de sa maladie (je vous en parlerai bientôt). Ensuite, ma Lili s’est porté volontaire pour passer en 2ème, sans trop de conviction. Puis la chouquette a compris que ce serait son tour, mais pour elle, pas d’appréhension, on joue au docteur presque tous les jours! Elle s’imagine, qu’en vrai c’est pareil, et qu’elle ne sentira rien, même si maman fait toujours semblant d’avoir mal…

C’est tout à fait l’ordre que j’avais espéré, sans trop savoir pourquoi… Je crois en eux, même si je l’avoue, avant de partir, je suis un peu inquiète…

Pour prendre un max de précaution, j’ai emmené mon gel hydro-alcoolique, non, je ne suis pas parano, juste un peu psychopathe des microbes!

J’ai bien aussi tenté de briefer mes chers enfants : « Surtout, ne touchez à rien, presque toutes les personnes qui viennent ici sont malades et déposent leurs microbes sur la sonnette, la porte, les magasines, les jouets…. » Ils m’ont regardé avec un air dégoûté et j’ai cru qu’ils avaient compris. Surtout quand Loulou a sonné avec son coude et que sa soeur a poussé la porte avec son épaule!

Arrivés dans la salle d’attente, on s’est installé en cercle, genre réunion de famille, bactéries interdites!

Et mon grand a sorti un petit paquet de Dragibus de sa poche, qu’il a partagé avec ses soeurs. Il m’a attendri… Je pense que ça leur a donné du courage, c’était le réconfort d’avant la torture heu piqûre! Ils avaient déjà négocié celui d’après… Et m’avaient fait promettre, sans trop de difficulté, c’est vrai, un kinder-surprise chacun.

Moins de 5 min plus tard nous étions dans le cabinet, et zuuuuut!!! Le temps de dire bonjour, les filles se sont jetés sur les jouets! Des jouets de bébé plein de microbes! Beurk!!!

Mon Loulou, qui prend son rôle de grand frère très à coeur, est déjà allongé sur la table! Au moins, le premier ne rechigne pas à y aller, ça commence bien!

Jusqu’à ce que le doc arrive avec le vaccin… Là, d’un coup, mon Lou se lève et demande le masque! Oui, vous savez, le gaz hilarant! A l’hôpital, quand il a une injection, il ne s’en passe plus… Alors, on lui explique qu’un vaccin, ce n’est rien du tout, et qu’il n’a donc pas besoin du masque!

Déception pour Loulou, il se rallonge et cherche à regarder la seringue, Doc lui dit de tourner sa tête, ce qui renforce encore plus son envie de la voir… Finalement, on est obligé de le maintenir pour qu’il ne bouge pas! Hop! Piqué!

Comme il doit recevoir son vaccin en sous-cutané (à cause de sa maladie) le produit a formé une boule sous la peau. Cela inquiète ses soeurs, qui ont toutes les deux, leurs yeux braqués sur lui…

Après l’injection, ça pique un peu, et Loulou se met à rire pour cacher les larmes qui lui montent! Allez, je check mon Lou, qui check aussi ses soeurs! Puis, chouquette se penche pour lui faire un câlin, alors que Lili s’éloigne en décrétant que, finalement, elle ne passerait pas en 2ème! OK…

Bon, pendant que Doc comprime le bras de Loulou (procédure par rapport à sa maladie… encore) mon grand se met à réclamer une autre piqûre, histoire de sauver la face et de dire même pas mal!

Lili s’installe donc à contre coeur, après nous avoir quand même, fait croire, qu’elle était partie. Elle se met à gesticuler comme son frère, avec sans doute l’espoir qu’on renonce à lui faire ce fichu vaccin! Après lui avoir expliqué, que non, elle n’aurait pas de boule, ni de bandage comme Loulou, elle accepte de se laisser plus ou moins faire!

Même scénario, l’injection du produit pique un peu, et ses yeux s’embrument. Elle sourit, car sa petite soeur n’a pas raté une miette de cette 2ème intervention. On a tous checké, encore. En un rien de temps elle avait son pansement et c’était fini.

La chouquette est donc monté sur la table, sans peur, en racontant au doc qu’elle aurait un kinder-chocolat! Miss chocolat… Mon petit ♥ en chocolat!

Au moment de s’allonger, elle se met à gesticuler pour faire comme son frère et sa soeur, elle riait, c’était un jeu pour elle! En 2 secondes, c’était terminé. Elle a émis un bref « aïe », à peine audible, et quand même lancé un regard noir au doc, histoire de!

Puis, elle a checké! 3 ème tournée de check!

Notre médecin est super, en même temps, 3 loulous en pleine forme dans son cabinet, ça apporte de la bonne humeur! Loulou n’a pas cassé d’instrument, il n’y a pas eu de pleurs, tout s’est bien passé, on a même bien déconné avec le doc qui m’a demandé si je ne voulais pas une autre paire de jumeaux… Heu, comment dire? J’ai l’air si cinglée que ça?

En partant, je lui ai souhaité bon courage pour sa fin de journée, il m’a répondu qu’après ce RDV d’1h, le plus dur était derrière lui! AHAHAH

Et pour vos enfants, les RDV vaccins, ça se passe comment?

A bientôt!

Céline

Laisser un commentaire